« Usages des réseaux socio-numériques et représentations sociales de la politique et des médias pendant la campagne présidentielle de 2022 » et « FeedingBias : Une approche mixte de l’exposition à l’information sur les médias sociaux » - 5ème séminaire de recherche


25 novembre 2022 - 14h - 17h30


Usages des réseaux socio-numériques et représentations sociales de la politique et des médias pendant la campagne présidentielle de 2022 : Marie Neihouser, LERASS, Université Toulouse 3, Nikos Smyrnaios, LERASS, Université Toulouse 3, Pierre Ratinaud, LERASS, Université Toulouse 2, Franck Bousquet, LERASS, Université Toulouse 3 

Cette présentation porte sur les résultats préliminaires d’un projet de recherche mené pendant la campagne présidentielle de 2022. Elle comprend trois volets empiriques : une étude par questionnaire sur les usages des outils d'information et les représentations sociales de la politique et des médias à partir d’un large échantillon d’électeurs français (n=1382) ; une analyse de contenu textométrique et de réseaux à partir d’un échantillon de comptes de journalistes professionnels français (n=1000) ; une enquête sur la base de données issues d’un échantillon de plusieurs centaines de pages Facebook entretenues par des militants et/ou supporteurs de différents candidats à l’élection présidentielle de 2022. Le croisement de ces résultats dresse un portrait multidimensionnel des usages médiatiques et des représentations sociales d'objets en lien avec la campagne électorale.

FeedingBias : Une approche mixte de l’exposition à l’information sur les médias sociaux : Gilles Bastin (Pacte, Institut d’Etudes Politiques / UGA), Emmanuel Marty (Gresec, UGA), Jérôme Pacouret (Pacte, UGA) 

Le projet multidisciplinaire FeedingBias porté par la chaire Société Algorithmique de MIAI implique des chercheur•es en sociologie, sciences de l’information et de la communication, informatique et mathématiques appliquées. Il analyse les déterminants sociaux de l’exposition (sélective et algorithmique) à l’information sur les médias sociaux et l’engagement avec cette information. L’originalité de ce projet repose sur une approche mixte en termes de méthodes, une définition étendue des médias et des pratiques étudiés pour mettre en relation les usages de l’information avec les propriétés sociales des usagers des réseaux sociaux numériques. Le projet questionne aussi les formes, les déterminants et les effets sur la production et la mise en circulation de l’information de la réflexivité algorithmique des individus. Il repose sur des données quantitatives collectées sur diverses plateformes pendant les élections présidentielles, croisées avec une enquête qualitative auprès de grandes rédactions de médias. Nous présenterons (1) le design général de la recherche en cours ainsi que les données collectées, puis quelques résultats concernant (2) l’inscription de l’usage des médias sociaux dans l’espace social, (3) la relation entre usage des médias sociaux et information, (4) la réflexivité algorithmique des journalistes et des usagers des médias sociaux.