Résultats de recherche pour : *


c6db09253ddcbe79939422bf9aa3c86b263ad85f-ipad.jpg

Le CO2, bénéfique pour la planète? Les limites de l'effet positif du dioxyde de carbone sur les végétaux

Les gaz à effet de serre, bénéfiques pour la planète? Depuis début mars 2023, une étude scientifique de 2016 portant sur l'effet fertilisant du CO2 sur les végétaux ressurgit sur les réseaux sociaux dans les sphères climatosceptiques. Ces dernières y voient la preuve qu'il est inutile de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre et remettent en cause les messages d'alerte lancés par la communauté scientifique. En réalité, cet effet fertilisant diminue avec le temps et est loin d'être suffisant pour compenser les émissions due à l'activité humaine et le rythme d'augmentation du CO2 dans l'atmosphère terrestre, qui accélèrent le réchauffement climatique, soulignent plusieurs spécialistes interrogés par l'AFP. [+]

Publié le lundi 20 mars 2023 à 17:00 - Source : Factuel - AFP

2eb5b683be919b85d25d87e9036419936519b995-ipad.jpg

Cette vidéo ne montre pas le PDG de Moderna admettre avoir produit 100.000 vaccins anti-Covid dès 2019

Un extrait vidéo de Stéphane Bancel, PDG de Moderna, participant à un panel du Forum économique mondial est partagé par des internautes soutenant que ces images le montrent "admettre que l'entreprise avait produit 100.000 doses" de son vaccin anti-Covid dès 2019, avant même l'apparition du SARS-CoV-2 . Mais Stéphane Bancel expliquait dans cet extrait que la firme pharmaceutique n'avait fabriqué, pour toute l'année 2019, que 100.000 doses de tous ses vaccins confondus, soulignant la difficulté qui s'est posé à l'apparition du Covid-19 pour concevoir, dès 2020, un vaccin efficace contre le Covid-19, puis avoir la capacité de le produire et distribuer en très grande quantité, comme l'a expliqué le PDG de Moderna à l'AFP. [+]

Publié le jeudi 16 février 2023 à 15:59 - Source : Factuel - AFP

b66fe54843b444744e26e64092dc209bb28ce761-ipad.jpg

Des théories infondées attribuent le séisme en Turquie au programme américain HAARP

Après le séisme dévastateur ayant provoqué des dizaines de milliers de morts début février dans une zone frontalière entre la Syrie et la Turquie, des messages partagés plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux ont laissé entendre que le tremblement de terre aurait été déclenché artificiellement par des ondes radio utilisées par un programme de recherche américain. Ce programme HAARP, dédié à l'étude l'ionosphère (couche supérieure de l'atmosphère), est régulièrement la cible de théories infondées sur les réseaux sociaux, qui l'accusent d'être une "arme". Toutefois, plusieurs chercheurs, interrogés par l'AFP, estiment qu'il n'y a aucune preuve scientifique, ni aucun mécanisme plausible permettant au programme de provoquer un tel séisme. Les scientifiques expliquent également que les "lumières sismiques", présentées par des internautes comme une preuve de l'implication d'HAARP, sont des phénomènes régulièrement observés lors des séismes. [+]

Publié le vendredi 17 février 2023 à 17:00 - Source : Factuel - AFP

651f19c8fec27d2098d46366546e4c73eee87fa7-ipad.jpg

Non, il n'est pas possible de prédire les séismes

Le 6 février 2023, la Turquie et la Syrie ont été frappées par un séisme d'une magnitude de 7,8, causant plus de 35.000 morts, selon les bilans officiels au 13 février, et détruisant des milliers de bâtiments. Sur les réseaux sociaux, beaucoup d'internautes s'interrogent depuis sur la prédictibilité des séismes, poussés notamment par une publication Twitter d'un compte néerlandais qui aurait "annoncé" ce tremblement de terre quelques jours auparavant. Cependant, les experts sont catégoriques : il n'existe, à ce jour, aucune méthode scientifique capable de prédire les séismes. Les sismologues peuvent évaluer des aléas et des risques sismiques, mais ces probabilités sont calculées sur des centaines d'années. D'autres internautes s'interrogent également sur la capacité des animaux à prédire des séismes. Cependant, les scientifiques expliquent que les animaux pourraient simplement ressentir avant les humains les premières ondes du séisme, mais cela veut dire que celui-ci a déjà commencé et on ne peut donc pas parler de "prédiction". [+]

Publié le mercredi 15 février 2023 à 11:27 - Source : Factuel - AFP

8e3f72f748f35af5fc73c1fbf9a58223688e1ff8-ipad.jpg

Non, il n'y pas un million de Français victimes de myocardites suite à la vaccination Covid

Les vaccins à ARN messager contre le Covid ont été associés à un risque augmenté de myocardite, une inflammation du muscle du coeur, un effet secondaire qui reste toutefois très rare et généralement sans gravité. Mais des publications sur les réseaux sociaux assurent que cette pathologie peut en fait toucher un million de personnes en France, citant à l'appui une étude suisse. C'est un raccourci erroné, expliquent les médecins interrogés par l'AFP, qui mettent en garde : l'étude en question, qui n'a pas fait l'objet d'une publication dans une revue scientifique, ne mesure pas les myocardites à proprement parler. L'équipe a dosé une protéine évoquant des lésions du myocarde, mais sans que la myocardite soit confirmée par d'autres facteurs indispensables : douleurs, examen par IRM. Ses conclusions ne peuvent en aucun cas être extrapolées comme le font les publications trompeuses évoquant un million de myocardites en France. [+]

Publié le lundi 06 février 2023 à 16:00 - Source : Factuel - AFP

0a3f202b0c29d867cb75303666309e8753428b41-ipad.jpg

Non, le vaccin Covid n'a pas multiplié le nombre de fausses couches

Le vaccin anti-Covid a permis de réduire les risques de complications graves chez les femmes enceintes. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes affirment que ce vaccin a provoqué un grand nombre d'effets secondaires graves chez les femmes enceintes: malformations foetales, retards de croissance et fausses couches. lls s'appuient notamment sur une étude américaine. Mais ce travail n'a pas été publié dans une revue scientifique et surtout, selon plusieurs experts interrogés par l'AFP, il ne remplit pas les critères de la démarche scientifique, aboutissant à des conclusions erronées. A ce stade des connaissances, le vaccin anti-Covid n'a pas montré de risques pour les femmes enceintes, contrairement au Covid lui-même qui entraîne un surrisque de complications. [+]

Publié le mercredi 08 mars 2023 à 17:28 - Source : Factuel - AFP

f09962b542ba0b3f2418806f60985ed3d1bca24c-ipad.jpg

Il n'existe pas de preuve scientifique à ce jour qu'ingérer du glutamate favorise les maladies neurodégénératives

Le glutamate, un acide aminé indispensable au bon fonctionnement de notre cerveau, est également un additif alimentaire autorisé par l'Union européenne, qui recommande cependant une dose journalière maximum. Dans une vidéo relayée près de 2 000 fois sur Facebook depuis le 1er mars, un homme affirme que le glutamate monosodique "favorise le développement de la maladie de Parkinson, Alzheimer et la sclérose en plaques". Il affirme aussi que cet additif "est un tueur de neurones" et qu'il favorise le diabète de type 2. Ces affirmations sont infondées, ont expliqué plusieurs experts à l'AFP: la barrière hémato-encéphalique protège le cerveau et il n'existe pas à l'heure actuelle d'études démontrant que l'ingestion de glutamate provoque des maladies neurodégénératives. [+]

Publié le mardi 28 mars 2023 à 09:35 - Source : Factuel - AFP

6d90bd121143a13b4e56c2b2d49cb59c8b5f966a-ipad.jpg

Les CDC américains n'ont pas "averti que les vaccins anti-Covid peuvent réduire l'espérance de vie de 24 ans"

Deux ans après le lancement de la vaccination anti-Covid, des publications assurent qu'une comparaison des données publiées par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains sur le taux de mortalité entre 2021 et 2022 ont "montré que les vaccins anti-Covid peuvent réduire l'espérance de vie jusqu'à 24 ans". Mais ces allégations sont fausses, ont réfuté les CDC et des spécialistes interrogés par l'AFP, qui pointent que l'agence n'avait pas, en mars 2023, publié cet indicateur pour l'année 2022. De plus, l'agence de santé assure, dans une vaste étude récemment publiée, n'avoir "constaté aucune augmentation du risque de décès chez les personnes ayant reçu les vaccins anti-Covid de Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson", mais avoir, à l'inverse, observé "un taux de mortalité inférieur chez les personnes vaccinées que chez celles n'ayant pas reçu d'injection". [+]

Publié le mercredi 29 mars 2023 à 09:07 - Source : Factuel - AFP

Résultats 41 - 48 sur 101 « page précédente page suivante » Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 13

Flux RSS pour la recherche sur le terme [*]

Tags :
Créé par Admin le 26/11/2021 13:25