Cette vidéo d'Ursula von der Leyen diffusée en 2020 ne montre pas comment économiser de l'eau en se lavant les mains


Cette vidéo d'Ursula von der Leyen diffusée en 2020 ne montre pas comment économiser de l'eau en se lavant les mains

Publié le lundi 19 septembre 2022 à 17:57

181745cc04445dc79fa81005d4abea043ce1812a-ipad.jpg

(AFP)

Auteur(s)

Marie GENRIES, MAJA CZARNECKA, AFP Pologne

Une vidéo montrant la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se laver les mains a été mise en ligne en 2020 dans le cadre d'une campagne de prévention contre le Covid-19 et non pour montrer comment économiser de l'eau, contrairement à ce qu'affirment des publications relayées plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux début septembre. Elle a été réalisée pour promouvoir un lavage efficace des mains, au début de la pandémie de coronavirus.

Dans un contexte de crise énergétique qui touche toute l'Europe depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, une vidéo montrant Ursula von der Leyen se laver soigneusement les mains en chantonnant l'Ode à la joie - l'hymne officiel de l'Union européenne - a été partagée plusieurs milliers de fois sur Facebook début septembre 2022.

Les internautes se moquent de la présidente de la Commission européenne, comme celui-ci qui commente sur Facebook, ironique: "Ursula von der Leyen nous a fait une petite vidéo pour nous montrer comment se laver les mains sans gaspiller d'eau. Bientôt elle va nous montrer comment dîner sans allumer la lumière". 

bffe960807f4d45692a9ade16670f8e29c227178-ipad.jpgCapture d'écran réalisée le 15/09/2022 sur Facebook

La même vidéo avec des affirmations similaires a été relayée sur Twitter ainsi que sur la messagerie cryptée Telegram. Elle a également été partagée et vérifiée par l'AFP en polonais

Dans les commentaires, certains internautes dénoncent l'hypocrisie de cette vidéo, rappelant par exemple qu'Ursula von der Leyen avait été épinglée en 2021 pour son utilisation fréquente de jets privés, notamment pour un trajet de 50 kilomètres.

9598be24dbf5e4ebafd73b9ae5d35560f3f53be4-ipad.jpgCapture d'écran réalisée le 15/09/2022 sur Facebook

Des critiques auxquelles a déjà répondu la présidente de la Commission via son porte-parole, qui avait déclaré que dans ses fonctions, "les relations avec (…) les chefs d’Etat et de gouvernement sont très importantes et réclament un peu plus que de simples contacts par Zoom", ce qui implique l’utilisation d’avions affrétés pour certains voyages, selon lui.

Ces publications ont été partagées le 7 septembre 2022, jour où Ursula von der Leyen a présenté différentes mesures proposées par la Commission européenne pour protéger les ménages et les entreprises face à la hausse des prix de l'énergie, notamment le plafonnement du prix des importations de gaz de l'UE. 

La raréfaction des flux de gaz russes inquiète les pays européens, qui importaient en 2021 45% de leur gaz naturel de Russie. La hausse des tarifs du gaz et de l'électricité et les appels des gouvernements à réaliser des économies sont beaucoup discutés sur les réseaux sociaux et font l'objet de plusieurs fausses informations, dont certaines ont été vérifiées par l'AFP ici, ici ou encore ici

En réalité, cette vidéo n'a pas été réalisée pour faire passer un message écologique, ni économique: elle a été mise en ligne en 2020 pour attirer l'attention de la population sur l'importance du lavage de mains, au début de la pandémie de Covid-19. 

Une vidéo publiée en mars 2020

Une recherche de vidéo inversée avec l'outil Invid puis avec Yandex - voir ici comment faire - permet de retrouver une image issue de la vidéo, avec cette mention en anglais "How to handrub ? World health organization instructions" ("Comment se laver les mains ? Instructions de l'Organisation mondiale de la santé", en français).

Une recherche sur Google avec cette mention et le nom d'Ursula von der Leyen renvoie à une vidéo publiée le 23 mars 2020 sur la chaîne Youtube de la Commission européenne. Il s'agit de la même vidéo que celle relayée sur les réseaux sociaux.

Dans la description de cette vidéo, on peut lire: "L'OMS a lancé le défi #SafeHands pour promouvoir le pouvoir des mains propres dans la lutte contre le #coronavirus. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, se joint au défi et partage sa vidéo de lavage des mains". 

La campagne #SafeHands Challenge a été lancée par l'OMS le 13 mars 2020 pour sensibiliser la population aux gestes barrières, au tout début de la pandémie de Covid-19. En l'absence d'un vaccin, l'hygiène était l'un des moyens les plus faciles de protéger les gens contre le virus. Un lavage efficace des mains, notamment, permet de se protéger contre l'infection par le Sars-CoV2, le virus responsable du Covid-19. 

La vidéo que nous vérifions apparaît également sur le compte Twitter d'Ursula von der Leyen. 

urn:newsml:afp.com:20220915:c10b70c3-4519-4496-817c-a1434d393f2a

Dans ce tweet, Ursula von der Leyen remercie le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, de l'avoir nominée pour ce challenge. 

Par rapport à la vidéo originale, la version qui circule sur les réseaux sociaux est plus courte. Le cadre bleu avec les sous-titres en anglais, visibles sur la vidéo publiée par l'UE, n'apparaît pas. La vidéo originale donne neuf instructions écrites sur la manière de se laver correctement les mains pour éviter d'être contaminé par le virus. À la fin, on peut lire "save lives clean your hands" ("sauvez des vies, lavez vos mains") et le logo de l'UE avec la date (2020).

95c77a84467c87b2f1d2808618d294e8d202d345-ipad.jpgCapture d'écran réalisée sur Twitter le 16/09/2022

ba455c323052c18a7cfe7f0b240af08b9ec80e08-ipad.jpgCapture d'écran réalisée sur Facebook le 16/09/2022

Cette vidéo a été également réalisée en allemand et en swahili

Ursula von der Leyen a fait plusieurs fois l'objet d'informations trompeuses liées à la pandémie de coronavirus,  vérifiées par l'AFP ici et ici par exemple. Elle est l'une des personnalités qui sont régulièrement la cible de fausses informations, à l'instar de Bill Gates, Greta Thunberg ou encore de la famille Rothschild.