Cette vidéo prise à la frontière entre le Liban et Israël date de 2021


Cette vidéo prise à la frontière entre le Liban et Israël date de 2021

Publié le vendredi 27 octobre 2023 à 10:02

b22b7e22a1d5779e31fba6e32ae852927f02e756-ipad.jpg

Auteur(s)

Afrique du Nord / Sarah KHORCHI / Natalie WADE / AFP Etats-Unis / AFP Moyen Orient / AFP France

La guerre entre Israël et le Hamas a causé des milliers de mort depuis l'attaque du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre et les représailles de l'armée israélienne sur la bande de Gaza. Sur les réseaux sociaux, circulent de nombreuses images documentant les événements liés à ce conflit, circulent. Mais beaucoup sont fausses ou décontextualisées. C'est le cas d'une vidéo apparue le  13 octobre où l'on voit une foule de manifestants, dont plusieurs escaladent un mur. Si, comme l'affirment les internautes, ces images ont bien été tournées à la frontière entre le Liban et Israël, elles datent en réalité de 2021.

Plus de 1.400 personnes ont été tuées le 7 octobre sur le territoire israélien par les hommes du Hamas, en majorité des civils fauchés par balles, brûlés vifs ou morts de mutilations, selon les autorités israéliennes. Environ 1.500 combattants du Hamas ont été tués dans la contre-offensive ayant permis à Israël de reprendre le contrôle des zones attaquées, selon l'armée israélienne. Le Hamas a enlevé plus de 200 otages parmi lesquels des étrangers de plus de vingt pays, retenus à Gaza.

Côté palestinien, plus de 7.000 personnes incluant au moins 2.913 enfants, ont été tuées dans la bande de Gaza, selon le ministère de la Santé au gouvernement du Hamas. Des quartiers entiers y ont été rasés et se retrouvent sans eau, sans nourriture ni électricité, et plus d'un million de personnes ont été déplacées après le siège imposé par Israël le 9 octobre à Gaza, déjà soumise à un blocus terrestre, maritime et aérien depuis que le Hamas y a pris le pouvoir en 2007.

A la frontière libanaise avec Israël, (archive ici), l'armée israélienne et le Hezbollah libanais (mouvement chiite allié de l'Iran) ont échangé des tirs, poussant 19.000 personnes à se déplacer (archive ici) au Liban. 

"En direct à la frontière libanaise [...] des heurts à la frontière libanaise" écrit un internaute en publiant sur TikTok, le 13 octobre, la vidéo où l'on voit une foule de personnes grimper sur un mur haut de plusieurs mètres. La publication a été vue par près de 240.000 personnes. 

Sur Facebook également, la vidéo a été publiée avec la même contexte : "des milliers de libanais affluent vers la frontière avec la Palestine occupée et grimpent le mur de séparation", ici, le 13 octobre, ou encore le 14 octobre, laissant entendre que ces images sont récentes.

Cependant, cette vidéo de date pas de la guerre Hamas/Israël qui a éclaté le 7 octobre. Ces images, qui ont déjà fait l'objet de décontextualisation, ont en réalité été filmées lors de manifestations en mai 2021 qui étaient, déjà, des protestations contre Israël.

bd717346b16dfe36e52bbf67ece7d5ff9a76606b-ipad.jpg

 

Capture d'écran prise sur Facebook le 25 octobre 2023

 

Ce sont tout d'abord les journalistes de l'AFP du bureau de Beyrouth qui ont reconnu la vidéo, qui avait déjà circulé. Une recherche d'image inversée en utilisant des captures d'écran de la vidéo a permis de confirmer qu'une version de la vidéo circule au moins depuis 2021 (archive), donc bien avant la guerre Hamas/Israël d'octobre 2023. On retrouve également une publication de la vidéo, sur X datant du 16 mai 2021 (archive ici). 

Dans les résultats de la recherche, on retrouve également une photo prise  par le photographe de Reuters, Aziz Taher, (archivée ici), où de nombreux éléments présents dans les images de la vidéo sont également visibles (le mur de la frontière et un bâtiment très caractéristique sur une colline en arrière-plan).

56f48055b747fcf2d394a54fa00fd9b1ec24b959-ipad.jpg

 

Captures d’écran de la vidéo virale et d’une photo de Reuters avec des éléments corrélés mis en évidence par l’AFP, prises le 17 octobre 2023

 

La légende de la photo indique en anglais : "Des manifestants se rassemblent lors d’une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien, dans le village d’Adaisseh, près de la frontière libano-israélienne, au Sud-Liban, le 15 mai 2021".

Le nom de cette localité est transcrite Adaisseh en anglais mais Aadaissé en français. Une zone entre le Liban et Israël qui est souvent le théâtre de manifestations et de heurts entre des manifestants libanais et l'armée israélienne.

Dans les archives de l'agence Reuters, on trouve aussi cette autre photo du 15 mai 2021 (archive), où l'on distingue des personne grimper sur un pylône en métal, un homme au sommet brandissant un drapeau palestinien (bandes noire, blanche, verte et un triangle rouge sur le côté) au-dessus du drapeau du Hezbollah (jaune, avec un symbole vert au milieu qui représente en partie un fusil stylisé). On distingue aussi sur sa gauche un autre homme, portant un drapeau palestinien sur le dos.

Dans les premières secondes de la vidéo que nous examinons, on reconnait la même scène, prise sous un autre angle, avec notamment les drapeaux aux mêmes endroits. 

67a7c002986b33af13af2239e6c4fea6dd2f07c6-ipad.jpg

 

Comparaison d'une capture d'écran de la vidéo sur TikTok (gauche) et d'une photo de Reuters (droite), faites le 26 octobre 2023

 

Déjà le 3 août 2010, trois Libanais et un officier israélien ont tués lors d'affrontements dans le secteur d'Aadaissé qui était marqué par des événements de protestations. L'année suivante, une vingtaine de Libanais ont tenté brièvement de manifester, à Aadaissé, face au kibboutz israélien de Misgav Am. 

En 2021, les manifestants (archive ici) s'étaient rassemblés pour soutenir le peuple palestinien contre Israël et protester contre la mort de Mohamad Kassem Tahan, membre du Hezbollah, tué la veille par des tirs israéliens. Au cours de rassemblements le 15 mai, des "manifestants ont escaladé un mur de séparation" entre le Liban et Israël, comme relaté dans cette dépêche (archivé ici). 

Le 15 mai est de plus le jour de la commémoration de la Nakba (ou "catastrophe") : le déplacement de centaines de milliers de Palestiniens lors de la création d'Israël en 1948. 

Le 15 mai 2021, plusieurs incidents ont été recensés à la frontière avec le Liban, dont une tentative d'infiltration de militants libanais en Israël, selon l'armée. Plus tôt sur Twitter, un porte-parole de l'armée israélienne avait appelé les autorités libanaises à empêcher les "émeutiers" d'approcher la frontière.

L'AFP a également pris des photos du rassemblement du 15 mai 2021. 

83d73df33a5ea2890c4cf71c0087e93c8b28d5a0-ipad.jpg

 

Des soldats libanais et des manifestants pro-palestiniens à Aadaïssé au Liban le 15 mai 2021

AFP

 

L'AFP a cherché à géolocaliser l'endroit exact où la vidéo a été prise. 

Sur une photo prise en 2021 par le photographe de l'AFP, Jalaa Marey, depuis la frontière israélienne, on aperçoit un bâtiment que l'on reconnait dans le paysage de la vidéo que nous examinons.  

d5f9bbb1beab63b9a584bfd95b08acc09f392f89-ipad.jpg

 

Un véhicule de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) patrouille de l’autre côté de la frontière, à la périphérie du village d’Adaisseh, dans le sud du Liban, le 19 février 2021, vu de la ville de Metula, dans le nord d’Israël

AFP

 

À l’aide des détails obtenus sur cette photo, l’AFP a analysé des images satellites Google Earth de la zone frontalière d'Aadaissé pour déterminer l’emplacement exact de la manifestation en prenant en compte qu'elle s'est déroulée le long d’une route en pente, près de la clôture.

86aeb1beeac9f7207fcd2c542ae91d63935fb135-ipad.jpg

 

Captures d'écran d'une photo AFP à gauche et une photo Reuters à droite, prises le 17 octobre 2023.

 

Sur les deux photos, on voit un bâtiment avec des toits de tuiles orange et une route avec plusieurs virages.

L’image ci-dessous, tirée de Google Maps, montre les éléments identifiés, avec un "X " rouge indiquant l’endroit où la vidéo a été filmée :

ba59b2e8391d25978d8b0f4caf58be925a62d4a6-ipad.jpg

 

Captures d'écran prises sur Google Maps le 17 octobre 2023.

 

L'AFP a déjà démystifié plusieurs fausses informations entourant le conflit actuel entre Israël et le Hamas, ici, ici, ou encore là.

Statistiques relatives à une ou plusieurs déclaration(s) fact-checkée(s) par cet article

© AGENCE FRANCE-PRESSE | 2024 | Tous droits réservés. L’accès aux contenus de l'AFP publiés sur ce site et, le cas échéant, leur utilisation sont soumis aux conditions générales d'utilisation disponibles sur : https://www.afp.com/fr/cgu. Par conséquent, en accédant aux contenus de l’AFP publiés sur ce site, et en les utilisant, le cas échéant, vous acceptez d'être lié par les conditions générales d'utilisation susmentionnées. L’utilisation de contenus de l'AFP se fait sous votre seule et entière responsabilité.