Fiche pédagogique : évaluer l'information


csm_CouvEMI2021Filet_d07f72c7ce.jpg

Face à l’amplification des désordres informationnels sur le web, savoir évaluer la qualité et la pertinence d’une information, mais aussi la valeur d’une source, sa fiabilité, la crédibilité de son auteur sont des compétences essentielles. Au-delà de la logique vrai/faux, il s’agit d’apprendre à adopter une démarche de questionnement critique face aux sources et à construire des critères d’évaluation de l’information.

DÉROULEMENT

Construire des critères de fiabilité des sources.

À la suite d’un travail de recherche mené sur Internet, les élèves doivent évaluer les informations trouvées et définir des critères de fiabilité des sites Internet sélectionnés. Les élèves, répartis par groupes, réfléchissent : quelles questions doit-on se poser face à une source d’information ? Quelle stratégie adopter pour vérifier une information, qu’elle soit documentaire ou d’actualité ?

Au cours d’une mise en commun, les élèves décrivent la stratégie qu’ils ont utilisée : essayer de contacter l’auteur, croiser les sources, lire les commentaires s’il y en a, analyser la présentation du site. Cette discussion fait émerger l’idée que chaque démarche peut se justifier en fonction du contexte de publication et du type de ressource ; il n’y a en effet pas de méthode idéale.

Par exemple, plusieurs sites Internet traitant de sujets polémiques ou controversés peuvent être considérés comme fiables, même s’ils apportent des éclairages opposés sur le même sujet. Certains auteurs de bonne foi peuvent aussi commettre des erreurs : les reconnaître et les corriger est un autre signe de crédibilité. Enfin, certaines sources reprises et citées plusieurs fois dans un temps très court peuvent être sujettes à caution : vérifier l’information demande du temps.

 Puis, à partir des résultats de leur travail en groupe, les élèves construisent de façon collaborative une liste de critères issue du questionnement quintilien (ou 5W) :

Qui est l’auteur du document, est-il un expert sur le sujet, peut-on le contacter ? Quelles sont les intentions de l’auteur : informer, convaincre, vendre, manipuler, faire rire, faire peur, etc. ? Quelle est la nature du site ou de l’éditeur ? Quelle est la pertinence des informations, les sources sont-elles citées ? Quel est l’intérêt du document ? D’où provient l’information ? De quand date l’information ? Comment se présente le site : clarté de la présentation et de la langue, type de publicités ?

Vérifier l’origine des images fixes et animées

Proposer aux élèves plusieurs liens vers des images ou des vidéos en ligne, afin qu’ils vérifient leur validité :

Quel est le contexte de publication (journal, réseau social) ? Quelle est l’origine de l’image ? A-t-elle été publiée sur d’autres sites ? Quand a-t-elle été prise ? L’image a-telle été retouchée, manipulée ? La légende correspond-elle à ce que l’on voit ? Quel est l’objectif de son auteur ? L’image présente-t-elle des détails incohérents ?

Un certain nombre d’outils peut être proposé (recherche inversée d’images et de vidéos, analyse des métadonnées, géolocalisation). Dans un second temps, proposer l’exercice inverse : légender une image ou réaliser le commentaire en voix off d’une vidéo, données sans contexte ni indice. Ce travail permet de placer l’élève en situation de producteur d’information. On peut ainsi travailler sur la différence entre images informatives et illustratives, entre commentaire et information, et sur la fonction des images par rapport au texte.

PROLONGEMENTS

Faire contribuer les élèves à une encyclopédie en ligne (Vikidia ou Wikipédia par exemple), notamment en participant au Wikiconcours lycéen. En effet, sur Wikipédia, la « vérifiabilité » de l’information est une règle essentielle qui découle du principe de la neutralité de point de vue : « Une information ne peut être mentionnée que si les lecteurs peuvent la vérifier, par exemple si elle a déjà été publiée par une source ou référence de qualité. » * Ce travail, mené sur la durée, permet aux élèves de réinvestir leurs apprentissages sur la validation des sources: croisement des informations, leur qualité et leur fiabilité, recherches sur la crédibilité de l’auteur, confrontation des points de vue et collaboration avec les contributeurs.

* Wikipédia : Vérifiabilité. Consulté le 01/04/2020.

 ___________________________________________________

Elsie Russier, responsable de la formation du CLEMI

Tags :