Guerre Israël-Hamas : Gare à cette vidéo qui montrerait un bulldozer « renverser des patients » devant un hôpital de Gaza


Guerre Israël-Hamas : Gare à cette vidéo qui montrerait un bulldozer « renverser des patients » devant un hôpital de Gaza

Publié le mercredi 27 décembre 2023 à 12:12

1200x768_cette-video-date-en-realite

Cette vidéo date en réalité de 2013 lors d'une manifestation en Egypte. — Capture d'écran TikTok et montage 20 Minutes

Auteur(s)

Mathilde Cousin (20 Minutes)

Des internautes partagent une vidéo violente, affirmant qu’elle montre un bulldozer de l’armée israélienne dans l’hôpital Kamal Adwan de Gaza. La vidéo est en réalité ancienne, et montre une répression en Egypte

Un bulldozer « de l’horreur », qui « renverse intentionnellement des patients palestiniens » dans la cour de l’hôpital Kamal Adwan, situé dans le nord de la bande de Gaza et lourdement endommagé après avoir été ciblé par l’armée israélienne depuis début décembre ? C’est ce qu’on peut lire sur Instagram, TikTok ou encore X, en légende d’une vidéo relayée plusieurs milliers de fois.

Les images sont violentes : on y voit un bulldozer pousser un stand dans un abri de fortune, où sont déposés sur le sol des linceuls. Sous la pression, ceux-ci bougent et des corps roulent. La foule qui assiste à la scène est forcée de reculer, jusqu’à ce que l’engin de chantier recule, laissant le stand sous l’abri. Des hommes lui lancent alors des pierres. Un homme, blessé, allongé sur une civière, est également visible. La vidéo, confuse, d’une trentaine de secondes, est partagée depuis ce week-end sur les réseaux sociaux.

FAKE OFF

L’hôpital Kamal Adwan, au nord de la bande de Gaza, a bien été visé par l’armée israélienne. Toutefois, cette vidéo est antérieure au conflit en cours entre Israël et le Hamas. Elle a été postée sur YouTube le 26 août 2013. Elle montre des manifestants réprimés en Egypte, sur la place Rabaa Al-Adawiya, au Caire.

Des manifestants, soutiens de l’ancien président égyptien Mohammed Al-Morsi, ont organisé un sit-in le 14 août 2013. Des milliers de personnes sont présentes, souligne RFI. La mobilisation est dispersée violemment, faisant plusieurs centaines de morts – 600 selon les autorités, plus d’un millier selon les organisateurs du sit-in, les Frères musulmans, rappelle la BBC. Le bilan donné par l’ONG Human Rights Watch oscille entre 817 et 1.000 morts. Dans la vidéo sur YouTube, après que le bulldozer a reculé, on voit des personnes se précipiter vers des corps recouverts d’un linceul.

La cour intérieure de l’hôpital recouverte de terre et de gravats

Nous avons retrouvé la piste de cette vidéo en faisant une recherche inversée d’images. La qualité des images circulant actuellement sur les réseaux sociaux étant dégradée, nous avons dû améliorer leur qualité, ce qui nous a permis de retrouver des occurrences plus anciennes. Une recherche par mots-clés nous a ensuite renvoyés vers cette vidéo postée le 26 août 2013.

Si cette vidéo est redevenue virale ce week-end, c’est parce que l’hôpital Kamal Adwan a été ciblé par l’armée israélienne la semaine dernière. Dans une vidéo publiée par l’agence de presse britannique Reuters, le sol de la cour intérieure de l’hôpital est recouvert de terre et de gravats. Un journaliste d’Al-Jazeera a avancé qu’un bulldozer a recouvert des tentes et des personnes dans la cour, une affirmation que 20 Minutes n’a pas pu vérifier de manière indépendante.

Le directeur général de l’OMS déplore « la destruction effective » de l’hôpital

Le directeur général de l’OMS a déploré dimanche « la destruction effective » de l’hôpital, qui le rend « non fonctionnel ». « Nous avons appris que de nombreux patients ont dû évacuer par leurs propres moyens au péril de leur santé et de leur sécurité, les ambulances ne pouvant pas atteindre l’établissement », a détaillé Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Au moins huit patients » sont morts suite à l’opération militaire, dont plusieurs faute de « soins médicaux appropriés » a ajouté le directeur général, qui a appelé à un « cessez-le-feu » immédiat.

La représentation israélienne auprès des Nations Unies à Genève a répondu à Tedros Adhanom Ghebreyesus, affirmant qu’un corridor humanitaire avait été mis en place et que « la plupart de l’hôpital avait été évacué » avant « l’entrée » des forces israéliennes. Les diplomates israéliens ont également affirmé que le Hamas « s’était installé » à l’intérieur de l’hôpital et que des « armes et des documents de renseignement » y avaient été retrouvés « cachés », y compris « dans la maternité dans des incubateurs ».

Israël a également diffusé des photos montrant l’arrestation d’hommes dans le quartier de l’hôpital. Les diplomates assurent qu'« Israël a arrêté 90 terroristes dans les alentours, dont certains avaient pris part » aux attaques du 7 octobre.

Seuls huit hôpitaux fonctionnent encore partiellement dans la bande de Gaza, sur les 36 opérationnels avant le début du conflit, a indiqué le directeur général de l’OMS samedi.

 

Statistiques relatives à une ou plusieurs déclaration(s) fact-checkée(s) par cet article

  • URL de la déclaration : https://twitter.com/elodiejol/status/...
  • Texte de la déclaration :

    Alerte ‼️
    Un bulldozer entre dans un camp de réfugiés à gaza et écrase littéralement des civils palestiniens qui hurlent d’effroi
    Personne n’a jamais assisté à pareille scène !! Une horreur absolue #GazaMassacre #Gazagenocide‌ #israelnazi #macroncomplice

  • Nombre de retweets : 83