Cette vidéo ne montre pas des forces françaises quittant le Niger


Cette vidéo ne montre pas des forces françaises quittant le Niger

Publié le jeudi 31 août 2023 à 11:11

0ff42045b4ce5c74b6ce6e24e55d4e0a8c912720-ipad.jpg

Auteur(s)

SUY Kahofi / AFP Côte d'Ivoire

Suite au coup d’Etat au Niger fin juillet, une vidéo circule sur les réseaux sociaux prétendant montrer le "retrait des forces françaises". Cependant, cette vidéo a été sortie de son contexte et n’a aucun lien avec le Niger. Elle a été filmée sur l'île de Chypre, lors de tensions entre les forces chypriotes turques et des forces onusiennes.   

"Retrait des forces françaises au Niger", voici la brève description qui accompagne une vidéo de 1 minute 10 secondes partagée par la page Facebook Dogani Info24 (lien archivé ici). La vidéo compte plus de 2 millions de vues, plus de 8.500 commentaires et presque 20.000 partages. Sur les images, une bannière sur fond rouge annonce : "l’heure est grave, l’ONU et la France chassé [sic] au Niger par la force".

3d8500517b788b90ef5ea1e8834d44a594512e83-ipad.jpg

 

Capture d’écran Facebook effectuée le 29 août 2023

 

La vidéo montre ce qui semble être des tensions entre deux groupes d'hommes en uniforme qui se font face au milieu de nuages de poussière soulevés par des bulldozers. Ils sont entourés par des véhicules blancs siglés "UN" (l'abréviation anglaise des Nations Unies).

L'un des bulldozers pousse l’un de ces véhicules blancs ; un autre rase des barbelés au sol pendant que des hommes portant des bérets bleus tentent de s'opposer à son avancée.

Des cris se font entendre, ainsi qu’un commentaire audio superposé aux images. 

Il est question de la présence des forces françaises au Niger. "Donc vous appelez aujourd’hui à la fin du déploiement des forces françaises au Niger ?", demande une première voix. "C’est justement ce que nous demandons. Nous demandons à la France, aux autorités françaises de respecter les décisions des nouvelles autorités nigériennes qui demandent à la France de plier bagages avec ses soldats, de prendre ses soldats et de les amener où elle veut"; répond la seconde voix. Cette deuxième personne ajoute que les forces françaises dans le pays ont été impliquées dans des incidents ayant conduit à la mort de Nigériens.

La France intervient au Sahel depuis 2013 dans la lutte contre les groupes armés terroristes. C’est dans ce cadre que 1.500 soldats français sont actuellement stationnés au Niger. Le jeudi 3 août 2023, le régime militaire nigérien baptisé Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) a dénoncé des accords militaires conclus avec la France dont le "stationnement" du détachement français dans le pays (lien archivé ici).

La France a indiqué que "seules les autorités nigériennes légitimes" étaient en mesure de rompre les accords militaires (lien archivé ici).

Une scène filmée à Chypre

La vidéo virale montre-t-elle que les forces françaises, ainsi que l’ONU, ont été chassées du Niger par la force ? Pour répondre à cette question, nous avons commencé par réaliser une recherche par image inversée grâce à l’outil de vérification InVid-WeVerify. Les résultats proposés par Google nous renvoient à deux vidéos (vidéo 1, vidéo 2) publiées sur la plateforme Dailymotion le vendredi 18 août 2023 (liens archivés ici et ici).

33c27cc58df26f4f44ed66ecd4965a18f9f832a8-ipad.jpg

 

Capture d’écran Google effectuée le 29 août 2023

 

En comparant les images de chacune des vidéos sur Dailymotion et celle largement partagée sur Facebook, nous nous rendons compte qu'il s’agit bien de la même vidéo. Elles comportent le même bulldozer poussant le véhicule des Nations Unies avec un homme en uniforme qui filme la scène.

0995eb1b8cfa2a25712245db78ad6e34709467a0-ipad.jpg

 

Capture d’écran de la vidéo postée sur Dailymotion effectuée le 29 août 2023

 

bb614c8ad53cacdf90b5cb35f6377c2aa6320f73-ipad.jpg

 

Capture d’écran de la vidéo postée sur Facebook effectuée le 29 août 2023

 

C'est le compte Dailymotion "Buzz N'Go", axé sur l'actualité "en France et à l’international", qui publie deux fois la même vidéo le 18 août 2023.  Les descriptions des deux vidéos, identiques, font référence à des "soldats turcs et les casques bleus de l’ONU en RTCN" qui se sont fait face "dans la région de Pila en Grèce".

La RTCN est la République turque de Chypre du Nord, un État situé dans la partie nord-est de l'île et reconnu uniquement par la Turquie. La partie sud de l’île est occupée par la République de Chypre qui est membre de l’Union européenne.

En effectuant une recherche par mot-clé avec "casque bleus en RTCN" + "soldat turcs à Chypre" (en français et en anglais), nous retrouvons une série d’articles en lien avec des récentes tensions entre les casques bleus et les soldats turcs dans le village de Pila, seul village où vivent côte à côte des Chypriotes-grecs et turcs, sur la Ligne verte surveillée par l'ONU qui divise l'île.

"Des forces chypriotes turques s'en sont prises vendredi [18 août 2023, NDLR] à des Casques bleus de l'ONU qui tentaient de bloquer la construction d'une route controversée dans la zone tampon divisant Chypre, a indiqué la mission de l'ONU sur l'île, entraînant des condamnations internationales"; indique une dépêche de l’AFP (lien archivé ici). "L'incident s'est produit à Pyla (Pile en turc), le seul village où vivent côte à côte des Chypriotes-grecs et turcs, sur la Ligne verte surveillée par l'ONU". D’autres articles en anglais (1, 2) publié par des médias chypriotes évoquent le même incident (liens archivés ici et ici).

L’action des forces chypriotes turques a été dénoncée et condamnée par le Conseil de Sécurité de l’ONU et la mission onusienne à Chypre (liens archivés ici et ici).

La vidéo virale relayée sur Facebook ne montre donc pas l’expulsion ni de forces françaises ni casques bleus du Niger. Elle montre en réalité un face à face tendu entre les forces chypriotes turques et des casques bleus qui tentaient de bloquer la construction d’une route controversée dans la zone tampon divisant Chypre.

La vidéo, en plus d’être décontextualisée, a été doublée avec une interview sur la situation au Niger. Le commentaire audible sur la vidéo et qui fait référence au Niger est un extrait d’un entretien de France 24 (lien archivé ici). La veille réalisée par AFP Factuel sur le coup d'Etat au Niger nous a permis d’identifier les deux intervenants. Il s’agit du journaliste de France 24 Julien Fanciulli et du militant pro-junte Ibrahim Namaiwa. Après 6 minutes 31 secondes, nous retrouvons exactement l’extrait utilisé pour doubler la vidéo de Chypre.

Le Niger est le troisième pays du Sahel à connaître un coup d'Etat militaire depuis 2020, après le Mali et le Burkina Faso. La communauté internationale a condamné le coup d’Etat, réclamant la libération du président déchu Mohamed Bazoum. Ce putsch s’accompagne d’une vague de désinformation alimentée par de fausses rumeurs, des vidéos détournées et des audios manipulés.

© AGENCE FRANCE-PRESSE | 2024 | Tous droits réservés. L’accès aux contenus de l'AFP publiés sur ce site et, le cas échéant, leur utilisation sont soumis aux conditions générales d'utilisation disponibles sur : https://www.afp.com/fr/cgu. Par conséquent, en accédant aux contenus de l’AFP publiés sur ce site, et en les utilisant, le cas échéant, vous acceptez d'être lié par les conditions générales d'utilisation susmentionnées. L’utilisation de contenus de l'AFP se fait sous votre seule et entière responsabilité.