Non, cette vidéo ne montre pas Mario Draghi attaqué par une femme excédée par l’augmentation du prix du gaz


Non, cette vidéo ne montre pas Mario Draghi attaqué par une femme excédée par l’augmentation du prix du gaz

Publié le mardi 20 décembre 2022 à 17:18

– Mis à jour le mardi 20 décembre 2022 à 17:18

caroline renaux.png

Capture d'écran réalisée le 03/10/2022 sur Twitter

(Capture d'écran réalisée le 03/10/2022 sur Twitter)

Auteur(s)

Caroline Renaux 

Une vidéo visionnée plus de 20 000 fois prétend montrer l’Italien Mario Draghi pris à partie en raison de la hausse du prix du gaz à l’époque où il était Premier ministre. Relayée à compter du 20 septembre 2022, cette vidéo a circulé en pleine crise énergétique et dans les derniers jours de campagne des élections en Italie, remportées par la candidate d’extrême droite Giorgia Meloni le 25 septembre. En réalité, contrairement à ce qu’affirment certaines  publications sur Twitter et Telegram, cette vidéo a été tournée en 2015, lorsqu’une activiste a attaqué Mario Draghi durant une conférence de presse au siège de la Banque Centrale Européenne, alors que celui-ci en était le président. 

Cinq jours avant les élections législatives italiennes et dans un contexte de crise énergétique,  une vidéo montrant Mario Draghi pris à partie  par une femme a été partagée plusieurs milliers de fois sur Twitter ainsi que sur la messagerie cryptée Telegram fin septembre 2022. Selon ces publications, le Premier ministre italien serait attaqué par une femme excédée par  l’augmentation du prix du gaz.

Data URI image

Capture d'écran réalisée le 03/10/2022 sur Twitter
 

Les internautes y réagissent en se moquant de Mario Draghi, comme l’auteur de la publication sur Twitter. D’autres en profitent pour exprimer leur colère face à l’augmentation des prix de l’énergie, comme celui-ci : « Je pense que suivant les prix ils ont intérêt à se planquer dans des bunkers parce que bientôt le peuple va aller les chercher chez eux ».

Data URI image

Capture d'écran réalisée le 03/10/2022 sur Twitter

Ces publications ont été partagées le 20 septembre, cinq jours avant que les Italiens soient  appelés à voter pour élire leur Parlement. Au terme de ces élections parlementaires, dont le  parti d’extrême droite Fratelli d’Italia a triomphé, Giorgia Meloni est devenue la nouvelle cheffe de gouvernement le 22 octobre, succédant à Mario Draghi.

La hausse des prix de l’énergie qui touche l’ensemble de l’Europe depuis l’invasion russe en  Ukraine a été une question centrale au cours de la campagne électorale en Italie. De nombreux  habitants sont préoccupés par la crise énergétique qui, couplée à l’inflation, entame leur  pouvoir d’achat. 

En réalité, cette vidéo date de 2015. On y voit Mario Draghi pris à partie par une activiste lors d’une conférence de presse au siège de la Banque Centrale Européenne (BCE), à Francfort, lorsque celui-ci en était le président (de 2011 à 2019).

Une vidéo d’avril 2015

Une recherche effectuée avec l’extension InVID-WeVerify puis avec Tineye permet de retrouver une image issue de la vidéo, qui renvoie vers un article du Corriere della Sera, quotidien italien, qui titre le 15 avril 2015 « Draghi effrayé par la  manifestante qui saute sur la table et lance des confettis ». L’événement ne semble donc pas  dater de septembre 2022.

Sur la vidéo partagée sur les réseaux sociaux, nous voyons également le tee-shirt de la femme avec la mention suivante : « End ECB dick-tatorship » (soit « En finir avec la dictature de la  BCE » en français, avec un jeu de mot suggérant le sexe masculin, « dick »). C’est aussi ce  que la femme semble crier en montant sur l’estrade.

Data URI image

Capture d'écran réalisée le 02/10/2022

Une recherche sur Google avec cette même mention, associée au nom de Mario Draghi,  conduit à un articlepublié le 15 avril 2015 par le journal britannique The Guardian. Dans cet article, on peut y lire : « Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, a  été couvert de confettis par une manifestante qui a interrompu sa conférence de presse  mensuelle à Francfort en criant : "En finir avec la dictature de la BCE" ».

En recherchant cet événement avec les mots clés « Attaque Mario Draghi ECB dictatorship » sur Google, nous retrouvons à plusieurs reprises la vidéo circulant sur les réseaux sociaux, notamment sur le compte YouTube d’Euronews. Un événement inédit qui a également été raconté par un journaliste sur le blog de l’AFP Making-of.

Par rapport à la vidéo originale, la version publiée sur les réseaux sociaux a été éditée et ne  laisse pas apparaîtreles dernières secondes. Le logo de la Banque centrale Européenne,  visible lorsque la sécurité sort l’activiste de la salle, n’y figure pas. On y entend toutefois  l’activiste crier à plusieurs reprises « End ECB dictatorship ! ».

Data URI image

Capture d'écran réalisée le 03/10/2022 sur Youtube
 

Ce n’est donc pas une femme excédée par l’augmentation du prix du gaz en 2022, mais une jeune activiste allemande, Joséphine Witt, qui a interrompu la conférence de presse mensuelle de la Banque Centrale Européenne le 15 avril 2015. Mario Draghi, alors président de l’institution, avait été surpris par une activiste sautant sur l’estrade et se ruant sur lui pour dénoncer les politiques d’austérité de la BCE.

Data URI image

Photographie de l’activiste sortie de force par la sécurité, au siège de la Banque Centrale  Européenne (AFP / Daniel Roland)

Ce contenu a été réalisé dans le cadre d'un enseignement de l'Ecole de journalisme de Sciences Po.