Emmanuel Macron annonçant que Noël ne sera plus férié? Cet audio a été généré par intelligence artificielle


Emmanuel Macron annonçant que Noël ne sera plus férié? Cet audio a été généré par intelligence artificielle

Publié le lundi 4 décembre 2023 à 10:00

7de15ca1a72ba8a64958eadc60f9b54fd8c6c76d-ipad.jpg

Auteur(s)

AFP France

Une allocution indûment attribuée à Emmanuel Macron, dans laquelle il annoncerait "la suspension temporaire du caractère férié du 25 décembre", a suscité de nombreuses réactions indignées sur les réseaux sociaux. Mais cette vidéo provient d'un compte TikTok parodique habitué à diffuser des contenus satiriques sur le président. La vidéo originale du discours a été tournée lors de l'inauguration de la Cité internationale de la langue française le 30 octobre 2023, et la voix, semblable à celle du président, a été générée par intelligence artificielle avant d'être superposée aux images.

Une vidéo partagée depuis le 20 novembre soutenant qu'Emmanuel Macron aurait annoncé que le 25 décembre ne serait désormais plus un jour férié a suscité de vives réactions en ligne.

La vidéo montre le président français, debout derrière un pupitre. Sur les images, un bandeau, parfois jaune, parfois rouge, indique :  "Macron annonce Noël ne sera plus férié". 

78360e35dc3e28eb0a1c8c3d45a0ee763d1d2011-ipad.jpg

 

Captures d'écran prises le 01/12/2023 sur Tik Tok

 

d9ce5fbc64383790d798873e6b5ec9924025ee17-ipad.jpg

 

Capture d'écran prise sur Tik Tok le 30/11/2023

 

"Mes chers compatriotes, je m'adresse à vous ce soir pour évoquer une décision difficile. La suspension temporaire du caractère férié du 25 décembre (...) face au défi présent nous devons nous unir autrement, cet acte ne signifie pas l'oubli de nos traditions mais un appel à la mobilisation commune pour l'avenir de la France", martèle la voix sur l'enregistrement, semblable, à s'y méprendre, à celle du président français. 

La vidéo a été partagée au total des centaines de fois sur TikTok (1, 2, ,4) et reprise sur Facebook, accompagnée de hashtags #plusdefierté ou #annonce, ou donnant lieu à des "duos", ces vidéos de réactions, avec des internautes sidérés.

En commentaires, des dizaines d'internautes s'indignent, assurant que cette mesure serait la dernière d'une longue série mettant en péril les traditions françaises : "il va trop loin Macron. Noël c'est important pour notre famille", "sérieux ils nous enlèvent tout, on touche pas à Noël".

A Nantes, la municipalité a ainsi été critiquée pour avoir préféré un projet artistique avec des sculptures lumineuses aux traditionnelles guirlandes, accusée de fait par certains habitants de vouloir "supprimer cette fête", comme rapporte TF1 dans cet article (archive ici) ou Libération (archive ici).

Une vidéo parodique

La première occurrence de cette vidéo retrouvée par l'AFP figure sur le compte TikTok "Elyseeparodies". L'outil "TikTok Timestamp" de Bellingcat (ONG d'investigation numérique) permet de constater que la vidéo a été téléchargée sur l'application le 8 novembre 2023, à 18H02 GMT.

f735ea322777d873ce8ac92cc0bf0386a8b49e77-ipad.jpg

 

 

En légende, il est indiqué "#macron annonce que #noel ne sera plus férié" accompagné des mots-clés" #findelabondancemacron #ia #fake", laissant clairement entendre qu'il s'agit d'une fausse vidéo générée par intelligence artificielle. 

Le compte contient des dizaines d'autres vidéos parodiques du président. Les dernières soutiennent cette fois que c'est le 1er janvier qui ne sera plus férié, qu'il n'y aura pas de contrôle de police les 24 et 25 décembre ou encore que la prime de Noël sera supprimée cette année. 

774af842ac2019f327ed6b6e8dbbe63918d67d9c-ipad.jpg

 

Capture d'écran prise sur Tik Tok le 01/12/2023

 

e28b835495192bfeeae22029189b87630dc6c632-ipad.jpg

 

Capture d'écran prise sur Tik Tok le 01/12/2023

 

Sur toutes ces vidéos, comme sur celle annonçant que Noël ne sera plus férié, les images en fond sont les mêmes et montrent une allocution du président. 

Sur le pupitre figure l'inscription "Inauguration de la Cité internationale de la langue française". 

cdf46b72f5b6679d7283ae31869fc9b81f2a0d58-ipad.jpg

 

Capture d'écran faite dur TikTok le 01/12/2023

 

En effectuant une recherche sur Google avec ces mots-clés, il est possible de retrouver les articles relatant cet événement. Emmanuel Macron avait inauguré le 30 octobre 2023 à Villers-Cotterêts, dans l'Aisne, son grand projet culturel, la Cité internationale de la langue française, comme le rapportait l'AFP dans cette dépêche (archivée ici).

La Cité, premier lieu au monde dédié à la langue française, est une "utopie réalisée" estimait Emmanuel Macron, qui avait repéré en 2017, pendant sa première campagne présidentielle, cette ancienne résidence de chasse royale dans un état de délabrement avancé.

L'extrait vidéo utilisé en fond de la vidéo TikTok est visible dans la vidéo publiée par le compte officiel de l'Elysée, à partir de 25 secondes. Les mêmes gestes, spectateurs, et plan de coupe sont reconnaissables, confirmant que les images de la vidéo diffusée sur TikTok sont bien tirées de cet événement et non d'une allocution portant sur les festivités de fin d'année.

Un deepfake audio

Sur les images, les mots ne collent pas exactement aux mouvements des lèvres du président. Tout laisse à croire que le compte "Elyseeparodie" a généré un enregistrement avec une voix ressemblant à celle d'Emmanuel Macron, comme le permettent de faire de nombreux logiciels, à des fins parodiques. 

Le logiciel ElevenLabs propose ainsi de cloner des voix, en se basant sur des extraits sonores réels. A partir de deux discours d’Emmanuel Macron, récupérés sur internet puis téléchargés dans le logiciel, l'AFP avait déjà réalisé une voix dite de "Macron" dans ce précédent article.

L'AFP a analysé le fichier le à l'aide du logiciel ElevenLabs Speech Classifier, qui a estimé que la probabilité que la voix contenue dans l’enregistrement soit générée par IA est de 98%.

En outre, le logiciel conclut qu'il est "très probable" que l’audio ait été généré directement par la plateforme ElevenLabs.

bc4021a2cf00ddc9eb7dc6971306184414505ce3-ipad.jpg

 

Capture d'écran du logiciel ElevenLabs Speech Classifier prise le 01/12/2023

 

Les deepfakes sont parfois utilisés à des fins humoristiques mais peuvent également poser problème sur internet s'ils servent à manipuler les internautes ou à diffamer.

L'AFP a d'ailleurs vérifié à plusieurs reprises des contenus multimédias générés par intelligence artificielle (1, et 3) et avait consacré un article de vérification à un enregistrement généré par IA attribué à Emmanuel Macron laissant croire qu'il aurait conspiré contre un opposant politique en Guinée.