Résultats de recherche pour : *


048613503e8199c46d325b1ffbb7f8e2433114ee-ipad.jpg

Les approximations d'Eric Zemmour sur les immigrés musulmans en France

En pleine polémique sur les abayas, ces longues robes couvrant le corps interdites dans les établissements scolaires, Eric Zemmour, président du parti d'extrême droite Reconquête, a avancé, le 7 septembre 2023 sur CNews, plusieurs chiffres trompeurs sur l'immigration et l'islam en France, censés accréditer l'idée d'une "islamisation" de la France. L'ex-candidat à la présidentielle de 2022 a notamment surévalué des statistiques officielles sur la fécondité des femmes immigrées africaines, et fait une extrapolation sur le nombre de musulmans parmi les immigrés légaux arrivant chaque année en France. En outre, la part de musulmans dans la population française est estimée à environ 10% en 2019-2020, selon les démographes. [+]

Publié le mercredi 20 septembre 2023 à 16:20 - Source : Factuel - AFP

e984c0cb0e5f108678ef09a00b3cb0e093097a95-ipad.jpg

Cinq ans après la crise des "gilets jaunes", sur 23 éborgnés, zéro condamnation

En novembre 2018, débutait en France le mouvement des "gilets jaunes", des mois de manifestations régulières émaillées de violences, avec au total 2.500 manifestants et 1.800 membres des forces de l'ordre blessés en un an selon le ministère de l'Intérieur. Parmi les blessés "gilets jaunes" revendiqués, ou se disant parfois simples "passants", plusieurs personnes éborgnées, souvent atteintes par des tirs de lanceurs de balles de défense ou des lancers de grenades. Parmi elles, vingt-trois avaient été recensées par l'AFP à l'hiver 2018-2019. Cinq ans plus tard, aucun éborgné n'a obtenu la condamnation de l'auteur de sa blessure. Un seul procès a eu lieu, qui s'est soldé par une relaxe, les autres plaintes étant à l'examen, classées ou engluées dans les méandres de la justice. [+]

Publié le jeudi 09 novembre 2023 à 18:15 - Source : Factuel - AFP

347b1147dcf65983b11ba34b30b3029d88910271-ipad.jpg

Délinquance, criminalité : les approximations de Marine Le Pen et Jordan Bardella

Après la mort du jeune Thomas, mortellement blessé au couteau dans un village de la Drôme le 18 novembre 2023, l'extrême droite et une partie de la droite ont de nouveau dénoncé le bilan du gouvernement en matière de lutte contre l'insécurité. Pour étayer son propos, le Rassemblement national a aligné des chiffres censés refléter la délinquance dans les rues, jusque dans les campagnes : des "actes violents sur la voie publique" qui "explosent dans les villages" selon Marine Le Pen, "une agression gratuite toutes les 44 secondes" au niveau national et "120 attaques au couteau par jour" selon le président du parti Jordan Bardella. Mais ainsi présentés, ces chiffres sont trompeurs car les deux responsables usent de sources disparates, opèrent raccourcis et extrapolations et ignorent les fortes disparités géographiques, comme l'expliquent sources et experts de la délinquance. Par exemple, malgré la hausse de certains faits constatés au niveau national, les statistiques ne permettent pas pour autant de conclure à une "explosion d'actes violents dans les villages" comme l'affirme Mme Le Pen. [+]

Publié le mardi 05 décembre 2023 à 11:12 - Source : Factuel - AFP

e559e0f5c556b905420c7c5d0abd57931050aa41-ipad.jpg

Donner de l'argent à une personne qui mendie dans la rue n'est pas illégal en France

En décembre, le gouvernement français a dévoilé un nouveau plan de lutte contre l'exploitation de la traite des êtres humains, qui vise notamment à réduire les réseaux de mendicité forcée en vue des Jeux olympiques de 2024. Fin décembre, des vidéos sur les réseaux sociaux, s'appuyant sur des prétendus témoignages, ont assuré que donner de l'argent à des personnes mendiant dans les rues en France serait "interdit" et puni d'une "amende de 100 euros". C'est trompeur : depuis 1994, la mendicité en tant que telle n'est plus considérée comme un délit par le Code pénal en France, mais des décrets peuvent viser à l'encadrer, temporairement et localement dans le but de préserver l'ordre et la sécurité publiques, rappellent des avocats à l'AFP. Ils soulignent en outre que le montant de "100 euros d'amende" mentionné est "inhabituel". [+]

Publié le vendredi 05 janvier 2024 à 14:38 - Source : Factuel - AFP

000_34FN67T-ipad.jpg

Attention à ces affirmations trompeuses sur la fécondité des immigrés en France

La France a connu en 2023 un niveau de naissances au plus bas depuis la Seconde guerre mondiale, selon le dernier bilan démographique de l'Insee. Des personnalités d'extrême droite ont profité de ces chiffres pour mettre en concurrence la fécondité des femmes nées en France, qui baisse, avec celle de femmes immigrées qui, selon eux, augmente. Certains y voient l'accomplissement du "grand remplacement", une thèse popularisée notamment par Eric Zemmour. Mais ce tableau est trompeur. Car si la part des naissances de parents immigrés augmente en effet en France et que les femmes venant de pays hors UE font en moyenne plus d'enfants que les femmes nées en France, les femmes nées à l'étranger ne font pas "de plus en plus d'enfants". De plus, l'écart de fécondité entre immigrées et non-immigrées tend à se réduire. [+]

Publié le lundi 22 janvier 2024 à 11:17 - Source : Factuel - AFP

3ea5ea0019c1c73f6b7afa1c8a7eb5859a020062-ipad.jpg

Tous les accords de sécurité internationaux obligatoirement ratifiés par le Parlement ? Attention à cette affirmation

Le 15 février 2024, la France et l'Ukraine ont signé un accord bilatéral de sécurité à l'occasion de la visite du président ukrainien Volodymyr Zelensky à Paris. En réaction, des internautes affirment qu'Emmanuel Macron n'aurait pas respecté l'article 53 de la Constitution en ne soumettant pas ce texte au vote du Parlement. Mais les accords de sécurité internationaux ne sont pas obligatoirement ratifiés par une loi et l'application de l'article 53 au présent pacte dépend de l'interprétation de la Constitution, soulignent des experts interrogés par l'AFP. [+]

Publié le vendredi 23 février 2024 à 10:49 - Source : Factuel - AFP

6fa99ac0c1603f184ab8f29c8e77777ccc64e846-ipad.jpg

Attention à ces propos trompeurs sur la procédure de destitution du président

Le 26 février, Emmanuel Macron a affirmé que l'envoi de troupes occidentales en Ukraine ne pouvait "être exclu" à l'avenir. Une déclaration vivement critiquée par une large partie de la classe politique française et qui a conduit certains internautes à demander la destitution du président, assurant que l'action de 58 députés suffirait à acter cette révocation. Mais c'est faux ont souligné deux constitutionnalistes à l'AFP, rappelant que le processus de destitution nécessite de passer par plusieurs étapes cruciales, notamment des votes du Parlement. [+]

Publié le mercredi 06 mars 2024 à 12:01 - Source : Factuel - AFP

96804c074e85cd5ec7337ce8be1f8f40cf1cb0fe-ipad.jpg

Attention à ces vidéos décontextualisées prétendant montrer les intempéries dans le Gard en mars 2024

Les 9 et 10 mars 2024, de violentes intempéries ont causé la mort d'au moins six personnes dans le sud-est de la France. Dans ce contexte, une compilation de vidéos sur TikTok prétend montrer ces inondations avec des images de pluies diluviennes emportant des véhicules que les médias n'auraient "pas montré" selon l'internaute qui les diffuse. S'il existe bien de nombreuses images authentiques de ces crues dans la presse et sur les réseaux sociaux, quatre vidéos sur cinq qui composent le montage diffusé sur TikTok sont sorties de leur contexte et proviennent de précédentes intempéries en France ou en Belgique, comme l'ont montré les recherches de l'AFP. [+]

Publié le mercredi 20 mars 2024 à 11:51 - Source : Factuel - AFP

Résultats 57 - 64 sur 152 « page précédente page suivante » Page 1 ... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ... 19

Flux RSS pour la recherche sur le terme [*]

Tags :
Créé par Admin le 26/11/2021 13:25